Depuis quelques temps , je les guette discrètement , surveillant la rougeur de leurs joues ... évitant que les poulettes ne me voient écarter doucement les feuilles et ne viennent se scotcher et attraper les tiges pour les secouer en criant : " des fraises !! des fraises !! "

Ce matin il était temps ! Cela n'avait que trop duré : plantées l'an dernier , couvées jalousement , et puis :

fraises_003

mangées en 4 secondes , chrono en main !!